Twitter : le réseau social à l’oiseau bleu

Créé en 2006 par Jack Dorsey, Twitter s’est facilement intégré parmi tous les autres réseaux sociaux et est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands réseaux, tant les informations et les personnes qu’on y trouve sont diverses et variées.

Twitter, c’est un mélange de tout, sans aucune censure. C’est un nouveau lieu de discorde politique mais également de campagne électorale comme le montre si bien, par exemple, Donald Trump. Mais c’est aussi le moyen de suivre ceux que l’on admire, connaître les dernières informations en direct, que celles-ci soient importantes ou non, de commenter toute l’actualité, de raconter sa vie, et de participer à des débats.

Twitter est un tout en un qui fascine de plus en plus avec le temps. C’est un créateur de communauté et un petit bijou pour tous les community manager qui souhaitent forger des liens concrets avec ceux qui les suivent.

Mais quel est le secret de Twitter pour si bien marcher ? En quoi cette application avec son petit oiseau bleu s’est-il si facilement différencié des autres réseaux ? Dans cet article, nous allons tout vous raconter sur Twitter.

Que faire sur Twitter ?

Twitter fonctionne comme tous les réseaux à base d’abonnements, comme Instagram et Youtube. Cependant, là où ces réseaux sont purement visuels, Twitter est multifonction, dans le sens où vous pourrez trouver à la fois du texte, et des médias.

Mais Twitter est limité par rapport aux réseaux cités précédemment.

En effet, sur Twitter, vous ne pourrez tweeter qu’avec 280 caractères maximum, taille qui a été augmentée depuis 2017 car avant les tweets ne pouvaient dépasser 140 caractères.

Les médias visuels possibles sur un compte twitter sont les gif, les vidéos, et les photos. Ces médias sont également limités sur un tweet. Un tweet ne pourra en effet comporter que 4 images au maximum, un gif et une vidéo d’une durée maximale de 2 minutes 20.

Être sur Twitter, c’est s’exprimer en toute liberté. Les seules choses pouvant faire l’objet de censure sont les contenus violents et à caractère haineux, ainsi que les contenus pornographiques et les fake news.

Malheureusement, Twitter ne détecte pas rapidement ces comptes et ces tweets. Les informations qu’ils propagent le sont donc librement, la plupart du temps. C’est pourquoi Twitter est un réseau “dangereux”, contrairement à Facebook ou Instagram qui censurent systématiquement tous les messages de ce type.

Un moyen de s’informer

Twitter est un réseau d’information dans le sens où celui-ci envoie en direct tous types d’informations à sa communauté, que celles-ci soient importantes ou non.

Les utilisateurs eux-mêmes peuvent tweeter à propos de tout, que ce soit de leur vie, d’informations sur leur ville, à propos d’une série télévisée, de la mort d’une célébrité, de la politique, d’une émission de télévision, etc.

Pour connaître ces informations, Twitter utilise des hashtags et les communique à ses utilisateurs sur leur accueil en fonction des hashtags les plus utilisés récemment.

Ainsi, vous pouvez vous informer mais également communiquer en inscrivant le hashtag visant l’information dans votre tweet. Cela permet de renforcer la communauté et de diversifier les opinions, quitte à entamer des débats.

Un réseau qui crée des communautés

Twitter, parmi tous les réseaux sociaux, c’est un peu le paradis des community manager. La plateforme est faite de telle manière que les informations arrivent facilement aux utilisateurs intéressés par votre compte. De plus, lorsque vous êtes un compte officiel, vous possédez la certification Twitter, montrant que vous êtes bien la bonne personne derrière le compte.

Les entreprises et personnalités peuvent alors facilement créer une communauté avec la totale confiance des utilisateurs en partageant librement des photos et vidéos, ainsi que des actualités, ce qui permet de renforcer la communication car l’utilisateur est impliqué dans la communauté, au contraire d’une communication lambda.

Mais si d’autres communautés sont également à l’honneur sur Twitter, celles-ci ne correspondent pas forcément à des entités. Les communautés peuvent être également autour d’une passion commune, ou des convictions similaires. Dans tous les cas, peu importe ce que vous aimez, vous saurez vous y retrouver.


Twitter est un lieu de partage et de discussion où chacun y trouve sa place et où tout le monde trouve son mot à dire, même si certaines opinions peuvent être contestées. La censure est quasiment inexistante sur le réseau, ce qui a ses bons et ses mauvais côtés.

Le réseau social à l’oiseau bleu continue quand même de fasciner et d’occuper les adolescents comme les adultes, et le continuera probablement encore pendant de longues années !

Ce guide est écrit par... Luke Devern

Questions Similaires

Que faire sur Twitter ?

Twitter est multifonction, dans le sens où vous pourrez trouver à la fois du texte, et des médias. Être sur ce réseau social, c’est s’exprimer en toute liberté. Les seules choses pouvant faire l’objet de censure sont les contenus violents et à caractère haineux, ainsi que les contenus pornographiques et les fake news.

Les publications Twitter ont-elles un nombre de caractères limité ?

En effet, sur Twitter, vous ne pourrez tweeter qu’avec 280 caractères maximum, taille qui a été augmentée depuis 2017 car avant les tweets ne pouvaient dépasser 140 caractères.

Que retrouve-t-on sur Twitter ?

Twitter est un réseau d’information dans le sens où celui-ci envoie en direct tous types d’informations à sa communauté, que celles-ci soient importantes ou non. Ainsi, vous pouvez vous informer mais également communiquer en inscrivant le hashtag visant l’information dans votre tweet. Cela permet de renforcer la communauté et de diversifier les opinions, quitte à entamer des débats.

Pourquoi créer un compte Twitter pour votre entreprise ?

Les entreprises et personnalités peuvent facilement créer une communauté avec la totale confiance des utilisateurs en partageant librement des photos et vidéos, ainsi que des actualités, ce qui permet de renforcer la communication car l’utilisateur est impliqué dans la communauté, au contraire d’une communication lambda.