Cocon sémantique : un exemple pour vous aider

Le cocon sémantique a pour but de vous permettre de classifier thématiquement et sémantiquement le contenu présent sur les pages web de votre site internet. 

Afin d’améliorer votre référencement numérique, nous vous dévoilons dans cet article un exemple concret de cocon sémantique pour vous aider à créer le vôtre.

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?

Une stratégie de classification

Un cocon sémantique est une stratégie de référencement naturel dont le but est de classifier sémantiquement les contenus présents sur votre site internet.

L’organisation en branches d’arborescence du cocon sémantique vous permet de perfectionner votre maillage interne, tout comme elle vous aide à mettre en place et/ou renforcer l’architecture interne de vos pages web.

En reliant vos pages dont les mots-clés sont proches, vous optimiserez la pertinence de votre site internet, tout en répondant à l’avance aux requêtes des internautes sur les divers moteurs de recherche.

Sémantique et thématique

Comme nous le disions, le cocon sémantique vous permet de regrouper des pages isolées entre elles à l’aide de leurs mots-clés proches. Mais également de leurs thématiques, car la technique du cocon sémantique, développée par le français Laurent Bourrelly, s’inspire du siloing.

Ici, le but est que les pages “fille” et “soeur” poussent une page mère dans les résultats des moteurs de recherche. Ces “sous-pages” prouvent aux robots d’indexation que vous proposez de la pertinence sur l’ensemble de votre site web.

Avec la mise en place d’un cocon sémantique, et son intégration au sein de votre stratégie de référencement, vous allez pouvoir développer votre site internet et vous assurer du trafic ciblé, tout en installant les visiteurs au cœur de votre projet.

Comment concevoir un cocon sémantique ?

Mots-clés et persona

Afin de concevoir un cocon sémantique cohérent et pertinent, vous allez devoir identifier votre persona et effectuer une recherche de mots-clés.

La notion de persona englobe les recherches effectuées par votre audience cible. C’est à elle que vous allez vous adresser, et donc leur proposer un contenu adéquat. Que recherche votre audience cible ? Quels besoins vont l’amener à acheter vos produits/services ?

Une fois ces réponses obtenues, vous pourrez adapter votre contenu et vos mots-clés selon les attentes de vos visiteurs. En parlant de vos mots-clés, il faudra que ces derniers soient porteurs de trafic, et en rapport avec la thématique de chaque contenu. Pour découvrir comment rechercher des mots-clés pertinents afin de les regrouper par catégories, consultez dès à présent notre article complet.

Mindmap et richesse des liens internes

Pour améliorer l’efficacité de vos cocons sémantiques, nous vous recommandons d’utiliser une mindmap et de créer des liens internes riches.

Une mindmap, ou encore carte heuristique, vous permettra de visualiser l’ensemble de vos catégories par arborescence. Vous pourrez ensuite penser chacune de vos pages selon le parcours des visiteurs, afin de rapprocher facilement ces derniers de votre idée centrale.

Et pour aider vos visiteurs à se repérer sur vos pages web, tout en satisfaisant les moteurs de recherche, vous devrez inclure des textes d’ancrage clairs et variés. Ces dernières ont une grande importance dans le classement de vos pages web, alors n’utilisez pas non plus de bourrage d’ancres, sous peine de vous voir sanctionner par les robots d’indexation.

Un exemple concret de cocon sémantique 

Déterminer les recherches des internautes

Afin de vous permettre de visualiser plus facilement la technique du cocon sémantique en SEO, voici un exemple concret.

Pour commencer, nous devons définir les recherches des internautes à partir d’une thématique, classer ces requêtes, puis définir des mots-clés pertinents.

En supposant que notre exemple pratique concerne une boutique en ligne de cartes, nous pouvons déterminer les mots-clés recherchés par les internautes, puis les classer par thématique.

 

Amour

Evénements Jours de fête

Bisous

Anniversaire Mardi Gras

Déclaration

Mariage Pâques
“Tu me manques” Naissance

Noël

Etc. Etc.

Etc.

 

Mettre en place l’arborescence

Avec ces trois thématiques prises en exemple, l’on répond aux demandes des internautes, tout en constatant que deux types de cibles se détachent : les particuliers, et les professionnels.

Une fois ces éléments déterminés, il convient de définir l’arborescence du site internet vendant des cartes, ou d’enrichir le site existant. Dans ce cas, il est possible de créer une mindmap pour visualiser la cohérence de la structure envisagée.

Une fois cette étape réalisée, vous avez donc sous vos yeux une page cible, des pages intermédiaires, puis des sous-pages vous permettant de pousser vos intermédiaires, qui elles vont pousser votre page mère. 

La rédaction et l’optimisation du cocon sémantique 

Les différentes types de liens à insérer

Vous l’aurez compris, chacun de vos liens se doit d’être contextualisé et sémantisé à l’intérieur de votre contenu. 

Le contenu se doit d’être cohérent et pertinent, et les liens insérés naturellement là où il y a besoin d’eux. Vous ne devez sous aucun prétexte créer des pages pauvres en contenu, dont le seul but est de créer des liens.

Lors de la mise en place de votre cocon sémantique, il existe trois types de liens à mettre en place : les liens mère-fille, fille-mère et sœur-soeur.

Mère, fille et soeur

Pour résumer le rôle de ces liens, c’est plus facile que cela n’en a l’air. Par exemple, les liens mère-fille s’effectuent de la page “Cartes” aux trois catégories, puis de chaque catégorie aux mots-clés qui la composent. 

A l’inverse, les liens fille-mère sont construits des pages inférieures vers les pages supérieures. Pour finir, les liens “soeur-soeur” sont considérés comme transversaux, car ils s’effectuent entre les pages d’un même niveau.

En plus de ces trois possibilités, vous ne devez pas hésiter à créer des menus de navigation secondaire, et ce afin que l’internaute se repère plus facilement sur l’ensemble de votre site internet.

La Chaine Digitale vous aide à concevoir vos cocons

Les dernières étapes à respecter

Avec la mise en place de cocons sémantiques, vous allez donc pouvoir transmettre du PageRank à une page cible, et ainsi gagner en efficacité à l’aide des liens contextualisés.

Une fois l’ensemble des étapes précédentes respectées, vous n’aurez plus qu’à rédiger vos contenus, les intégrer dans vos pages web, et réaliser votre maillage interne. Pour finir, vous devrez veiller à mesurer les différents résultats liés à votre cocon sémantique, du nombre de visiteurs mensuels à leur taux de conversion.

Et si l’élaboration de cocons sémantiques peut vous sembler un exercice difficile et fastidieux, nos experts SEO La Chaine Digitale vous accompagnent dans toutes les étapes de votre maillage interne, et plus globalement de la digitalisation de votre site internet.

Non, cocon et silo ne sont pas la même chose

Pour finir cet article, il est de bon ton de vous rappeler que, non, le cocon sémantique et le silo thématique ne sont pas la même chose.

A l’inverse du cocon sémantique, le silo thématique a pour but de classifier l’ensemble de votre contenu suivant les thématiques, et est particulièrement utilisé en cas de problèmes d’organisation.

Le cocon sémantique, pour sa part, renforce votre référencement on-site, et donc votre crédibilité aux yeux des moteurs de recherche et des visiteurs, en positionnant l’internaute au centre de votre dessein.

Pour conclure, gardez à l’esprit qu’il vous faudra travailler sur vos cocons sémantiques et vérifier régulièrement leur efficacité au sein de votre stratégie de référencement numérique.

Pour la création de vos cocons sémantiques, ainsi que les autres aspects liés à votre stratégie de référencement sur Internet, nos experts SEO sont là pour vous accompagner.

 

Ce guide est écrit par... Clarisse PASQUIER

Questions Similaires

Qu’est-ce que le maillage interne en SEO ?

En SEO, le maillage interne désigne l’organisation des liens composant votre site internet. Il vous permet de définir l’architecture de vos pages, fluidifie votre navigation interne et augmente le PageRank de vos pages web.

Comment faire un maillage interne ?

Pour faire un maillage interne, il existe diverses possibilités. Cependant, nous vous recommandons de vous tourner vers une stratégie en silo, afin d’organiser vos pages web selon leurs thématiques.

Qu’est-ce que le cocon sémantique ?

Le cocon sémantique vous aide à perfectionner le maillage interne de votre site internet, via une classification sémantique de l’ensemble de vos contenus. Vous pouvez ainsi relier des pages web proches selon des mots-clés sémantiques semblables.

Comment créer un cocon sémantique ?

Pour créer un cocon sémantique, vous devrez premièrement définir votre persona, puis effectuer une recherche de mots-clés. Ensuite, vous devrez intégrer les pages web et réaliser un maillage interne. Le tout sans oublier de vérifier régulièrement votre travail.

Qu’est-ce que le silo en SEO ?

En SEO, le silo a pour but de créer des sections portant sur des thématiques communes. Vous pourrez alors rattacher les pages de chaque section entre elles, le tout en évitant les liens internes vers d’autres sections présentes sur votre site internet.

Quelle différence entre cocon sémantique et silo ?

Le cocon sémantique vous permet de classifier votre contenu selon leur sémantique proche, alors que le silo a pour but de regrouper vos pages web selon leurs thématiques communes.

Comment faire un lien interne ?

Pour faire un lien interne, vous devrez le rattacher à une page web commune, avec un texte d’ancre clair. Ce dernier devra être en dofollow et inséré de manière naturelle, afin de satisfaire les moteurs de recherche comme vos visiteurs.

Comment faire un lien interne en HTML ?

Pour créer un lien interne HTML, vous devez utiliser la balise <a>, sans oublier l’attribut href pour indiquer l’adresse de la page cible. Par exemple : <a href=”https://lachainedigitale.fr”> .